3ème journée d’études (4 juillet 2012) : « Jalons pour un ouvrage de synthèse »

La troisième journée d’études de l’ANR TERRIAT (« Jalons pour un ouvrage de synthèse ») aura lieu le mercredi 4 juillet 2012 à l’Université de La Rochelle, CRHIA, 4 juillet 2012 (Salle de Réunion – FLASH 2)

Après une année et demi de travail, cette journée d’études permettra de faire le point sur les différents travaux en cours, et d’envisager la forme que pourra prendre l’ouvrage de synthèse qui doit paraître pour 2014.

10h30 : Informations générales (L. Vidal, A. Musset)
11h-12h30 : Etat des lieux des différentes recherches (individuelles) et activités (collectives) en cours (doctorants et enseignants-chercheurs)

14h-16h : « Vers un ouvrage de synthèse ». Discussion générale sur le plan et les grandes orientations de l’ouvrage.

16h15 : 17h30 : Alain Musset présente Laurent Maffre, auteur de la bande-dessinée « Demain, demain » (Actes Sud, 2012), en présence de Thomas Gabison (Actes Sud).

Liste des participants de l’ANR : Grégory Bériet, Alain Musset, Nancy L. Green, Didier Poton, Tangi Villerbu, Miceala Symington, Rémy Lucas, Grégory Corps, André Chesnel, Raimundo Pereira Alencar Arrais, Maria Isabel de Jesus Chrysostomo, Tania Regina de Luca, Paulo César da Costa Gomes, Bertrand van Ruymbeke, Diego Jarak Dominique Vidal, Ambre Dewaele, Veronica Correa, Adele Sutre, Julie Hernandez, Lucile Médina, Alexis Martig, Thiago Rocha, Thomas Plancon, Leticia Parente Ribeiro, Simon Balloud, Fraya Frehse, Yves Bergeron, Alicia Lindon, Rebecca Kobrin, Erica Durante.

2e journée d’étude : D’Europe aux Amériques, les territoires de l’attente de l’émigrant (XVIIIe – XXe siècles)

 

 

2ème journée d’étude

D’Europe aux Amériques : les territoires de l’attente de l’émigrant

23 novembre 2011

EHESS

190-198 avenue de France  –  75013 Paris

salle 1, RdC, bât. Le France

Cette deuxième journée d’étude de l’ANR TERRIAT sera consacrée à l’observation des territoires de l’attente ponctuant le parcours des émigrants européens dans leurs déplacements vers les Amériques.

Dans une historiographie longtemps marquée par la question de l’installation (voire l’assimilation) des migrants dans le pays d’accueil, plus récemment préoccupée par la variété des parcours et rythmes à l’œuvre dans ces déplacements, ces territoires de l’attente ont peu retenu l’attention. Or il s’agit de s’interroger sur les “temps morts” qui s’insèrent dans ces trajets et les formes spatiales qu’ils revêtent. Quels sont les usages sociaux qui prennent forme dans ces espaces dédiés (spécifiquement ou non) à la mise en attente des populations en déplacement ?

Lors de cette journée, nous envisageons, à titre expérimental, de distinguer ces territoires selon leur statut – les territoires publics (le port de départ et d’arrivée, la station d’immigrants) pensés entièrement ou partiellement pour cette mise en attente ; les territoires privés (les auberges et hôtels, le pont du navire) qui accueillent de manière transitoire et inattendue des populations en déplacement, sans jamais avoir été pensés pour cela.

La matinée sera consacrée à l’analyse comparée des formes d’attente dans ces territoires (publics ou privés). Observe-t-on selon le statut des contraintes différentes ? La comparaison avec les pratiques actuelles des migrants et clandestins pourra être bienvenue.

L’après-midi, la question des sources mobilisera notre attention : plus que jamais, pour une telle enquête, l’invention des sources est une démarche essentielle dans le travail de recherche. L’apport des autres expériences disciplinaires, sur des migrants, réfugiés, exilés, clandestins…, sera ici d’une grande utilité. L’apport de la fiction, également…

09h30 – 12h30 : Formes sociales de l’attente et statuts juridiques des territoires

Table-ronde, animée par Laurent Vidal (Professeur, Université de La Rochelle, CRHIA) et Nancy Green (Directrice d’études, EHESS, CRH)

en présence de : Grégory Bériet, André Chesnel, Veronica Correa, Grégory Corps, Ambre Dewaele, Rémy Lucas, Alain Musset, Didier Poton, Mycéala Symington, Bertrand Van Ruymbeke, Adèle Sutre, Dominique Vidal, Tangi Villerbu.

14h-16h : Les sources d’étude des territoires de l’attente des émigrants

Table-ronde, animée par Laurent Vidal (Professeur, Université de La Rochelle, CRHIA) et Nancy Green (Directrice d’études, EHESS, CRH)

en présence de : Grégory Bériet, André Chesnel, Veronica Correa, Grégory Corps, Ambre Dewaele, Rémy Lucas, Alain Musset, Didier Poton, Mycéala Symington, Bertrand Van Ruymbeke, Adèle Sutre, Dominique Vidal, Tangi Villerbu.

16h-17h : Assaf Shoshan (artiste, vidéaste, photographe) – filmer les territoires de l’attente

1ere journée d’étude de l’ANR Terriat : Le programme

L’objet principal de cette première journée d’études de l’ANR Terriat (Sociétés, mobilités et déplacements : les territoires de l’attente : le cas des mondes américains, d’hier à aujourd’hui), consiste à dresser un bilan historiographique et épistémologique de la thématique des territoires de l’attente dans les différentes disciplines des sciences humaines et sociales. Cette rencontre se veut principalement comme un lieu d’échanges et de débats, au sein duquel l’ensemble des membres du projet, mais également toutes les personnes intéressées par cette thématique, sont invités à participer.

Programme :

10h30-12h30 : Introduction par Laurent Vidal, responsable du projet ANR.

Problématique générale. Etat de l’art par discipline :

  • Histoire : Laurent Vidal (professeur, histoire, Université de La Rochelle).
  • Géographie : Alain Musset (professeur, géographie, EHESS).
  • Sociologie : Dominique Vidal (professeur, sociologie, Université Paris 7).
  • Littérature : Miceala Symington (professeur, littérature, Université de La Rochelle).

14h30-15h30 : Méthodes de travail, débat collectif.

15h30-16h30 : Programmes de travail.

16h30-17h 30 : Réflexions et débats autour d’un film documentaire : « Les espaces publics à Rio » (Réal : Paulo Cesar da Costa Gomes, professeur de géographie, Université fédérale de Rio de Janeiro, durée 21 minutes).

Cette manifestation aura lieu le 3 février à la faculté des lettres, langues, arts et sciences humaines de La Rochelle (salle D 203).

Contact mail :berietg@gmail.com ; laurent.vidal@univ-lr.fr

Ecrire, décrire les lieux de l’attente et les identités en transit : pour un état de l’art interdisciplinaire. 1ere journée d’étude, 3 février 2011, Université de La Rochelle

Dans le cadre du projet ANR-TERRIAT, Sociétés, mobilités et déplacements : les territoires de l’attente (le cas des mondes américains, d’hier à aujourd’hui), nous organisons une première journée d’études destinée à mettre en place un cadre de réflexion méthodologique entre les différents participants au projet. Cette journée d’étude intitulée « Ecrire, décrire les lieux d’attente et les identités en transit : pour un état de l’art interdisciplinaire » proposera notamment de dresser un bilan épistémologique et historiographique de la question, afin de déterminer les grands enjeux scientifiques du projet, mais également d’identifier les champs de recherche en émergence autour de la thématique de l’attente et de ses territoires. Cette journée d’étude vise notamment à créer un espace au sein duquel les différents protagonistes de l’ANR-TERRIAT pourront échanger leurs points de vue. Néanmoins, elle est ouverte à toutes celles et tous ceux que ces questions intéressent, l’objectif étant également que nous puissions élargir le débat, afin d’enrichir les problématiques nombreuses que ce projet de recherche ne manquera pas de susciter.

Cette journée d’étude aura lieu le 3 février 2011 à l’université de La Rochelle (Faculté de lettres, langues, arts et sciences humaines), et si son programme scientifique n’est pas encore fixé, ce dernier sera très prochainement publié sur le carnet de recherche de l’ANR-TERRIAT.

Contact mail
berietg@gmail.com
laurent.vidal@univ-lr.fr